Musée de la Préhistoire

Musée de la Préhistoire Compte-rendu rédigé individuellement par les élèves. Certains textes ont été fondus (même sujet, redites), mais les modifications ont été aussi minimes que possible.

Ce vendredi-là, nous sommes partis de l’école pour aller à Carnac. Précisément à Kermario. (Mélyna)

On est arrivés aux alignements en bus, c’était le mauvais endroit donc en attendant on est allé voir les menhirs. Puis l’animateur nous a trouvés. Ouf ! (Laura)

L’animatrice nous a montré des outils de la Préhistoire. Elle nous a aussi parlé du Néolithique (c’est la fin de la Préhistoire). ( Anna )

Au néolithique, ils ont commencé l’agriculture et l’élevage. (Olympe)

On a observé les alignements . Les menhirs sont alignés sur 4 km. L’animatrice nous a demandé d’observer les menhirs pendant vingt secondes. Après les vingt secondes, on a fait les menhirs : nous nous sommes alignés du plus petit au plus grand, de profil. (Gabriel et Lena) .

Ensuite, nous sommes aller chercher une corde pour déplacer les menhirs. (Malaury) Il y avait plusieurs méthodes : des rails en demi-rondin, un berceau. des rondins avec des trous. On mettait un bâton dans le trou pour faire tourner le rondin. (Malaury et Elena)

A la pause pique-nique, il y avait des élèves qui allaient dehors et des élèves qui allaient dans la salle pour manger. C’était la salle d’un club de foot. (Syan)

En début d’après-midi, nous sommes arrivés au Musée de la Préhistoire. Cyrille, l’archéologue du Musée, nous a montré des outils.( Aaron)

Nous avons été au Tumulus Saint Michel. ( Niels) On est arrivé au pied du Tumulus. D’un côté, on voyait une forme triangulaire. D’un autre côté, un trapèze. En haut, il était rectangulaire. Il était immense. La forme géométrique de la colline , ça veut dire qu’elle n’est pas naturelle. (Sacha)

On a été en haut du Tumulus.Il faisait 12m de haut. Nous avons vu Belle-Ile, Plouharnel, l’entrée du Golfe du Morbihan, Houat et Groix. Le tumulus est visible de loin, parce qu’il y avait une personne importante dedans. (Nolann et Loucka)

Cyrille nous a expliqué qu’il n’y avait qu’une personne dedans. Nous ne savons pas si c’était une femme ou un homme. C’était peut-être un roi ou une reine. Pourquoi on pense qu’il était puissant ? On a retrouvé dans sa tombe monumentale des outils de valeur. (Elina)

Nous avons découvert quelque chose d’extraordinaire : les archéologues ont trouvé dans le tumulus des pierres précieuses qui venaient de trois pays : d’Italie, d’Espagne et du Portugal. (Vianney)

La femme qui a été retrouvée à Téviec avait la tête posée sur la poitrine, les jambes pliées. Elle mesurait 1m60, elle avait un collier en coquillages, peut-être un chapeau, et des bois de cerf. (Marius) Elle a été retrouvée dans la même position que dans le ventre de sa mère, avec des coquillages sur la tête. Sa tête était soulevée par un oreiller. Il y avait des bois de cerf. Ils croyaient qu’elle pouvait renaître (pia).

Nous avons fait un collier avec un silex et de la craie dure. D’abord nous avons fait des groupes de 4 ou 5 personnes. Puis nous avons percé les craies en forme de perle avec un silex. Quand nous avons fini les perles, nous avons poli des pendentifs déjà percés. (Yuna) Cyrille a trempé dans l’huile les pierres (Enora) puis nous avons enfilé les pierres sur une cordelette. (Yuna)

20171110 153822 20171110 153816 20171110 153808 20171110 153800 20171110 153749 20171110 153737