Pêche à pied

Compte-rendu par les élèves :

Aujourd’hui, nous sommes partis en vélo à la plage.

A l’aller, presque tout le monde a réussi à monter la côte du pont.On avait tous froid aux doigts. La roue d’Enora a frotté celle d’Anna. Elena s’est arrêtée et Loucka est tombé dans le fossé. Pia s’est cognée contre un trottoir et a fini sur un grillage.

Nous avons d’abord observé l’environnement, puis nous avons été pêcher. Nous avons péché :

  • des poissons de roche (gobis, blennies)
  • des crevettes
  • une limace de mer (jaune)
  • des anémones (fraise, grise, brune)
  • des vers (des hermelles)
  • des crabes verts
  • des bernard l’ermite
  • des escargots de mer (des herbivores et des carnivores)

Pia s’est fait mordre par deux poissons de roche qu’elle relâchait. Aaron a glissé sur un rocher à cause des algues, il s’est fait mal sur des moules. Malaury a aussi glissé. Elle était toute trempée, jusqu’aux cuisses. Elle a mis ses affaires à sécher et s’est enroulée dans une écharpe. On a appelé sa maman pour qu’elle puisse se changer.

Le frein du vélo de Finn a rendu l’âme dans la descente du pont.

Le compte-rendu de la maîtresse :

Nous sommes partis à vélo dans un froid glacial qui laissait craindre le pire : nos doigts étaient gelés bien avant l’arrivée sur la plage, la brume semblait ne pas vouloir se lever. Après avoir observé les lieux, les enfants ont été invités à rechercher dans les mares de l’estran les animaux qui y vivent. Ils s’y sont mis timidement : le froid piquait encore. J’envisageais d’écourter la séance et de rentrer rapidement à l’école nous remettre au chaud. (Déception ultime pour le groupe : pêche décevante et privation de pique-nique) Mais la brume s’est levée, le soleil nous a réchauffé, les premières trouvailles ont motivé les enfants. Tous ont participé activement, la pêche a été bonne.

Nous sommes rentrés à l’école avec une belle pêche et de belle humeur.

01 min 02 min 03 min 04 min 05 min 06 min 07 min 08 min 09 min 10 min 11 min 12 min