Ateliers sur l’estran

Jeudi 22 mars, pendant l’après-midi, nous avons travaillé en ateliers avec des étudiants de Kerplouz. Il y avait quatre groupes : les goélands argentés, les crevettes grises, les bigorneaux et la salicorne. Nous avons fait quatre ateliers : la chaîne alimentaire, riques et pollutions, les adaptations morphologiques et la classification.

Lena-Anna, Enora et Syan

La chaîne alimentaire

Kerian nous a montré des seaux. Il y avait des photos d’animaux sur chaque seau puis il nous a expliqué qu’il y a des producteurs primaires, secondaires et tertiaires, et des super prédateurs. Elina et Pia

Le première étage s’ appelle, producteur primaire, le deuxième étage s’appelle producteur secondaire,le troisième étage s’appelle tértiaire et enfin le tout dernier étage s’appelle le super prédateur. Dans le première étage il n ’ y a que des plantes : salicorne , plancton… Dans le deuxième étage il y a des crevettes,des bigorneaux et des vers dans le troisième étage il y a le mulet et le crabe . Le dernière étage il y a le goeland. Chaque étage mange celui du dessous.Si on enlève un maillon dans la chaîne alimentaire, tout tombe et si on enlève le maillon du dessus ceux qui sont en dessous se reproduisent et mangent tous les autres .Et toute la chaîne alimentaire disparaît . Nous, dans cette histoire, nous sommes tous concernés .

Malaury et Melyna

Risques et pollution

Risque et pollution

Dans cet atelier nous avons travaillé sur les risques et la pollutions 

Marine,(une étudiante) a posé sur les tables en ilôts un planisphère

Sur ce planisphère étaient déposés des déchets, que nous avons

triés sur des affiches où il était écrit : déchets naturels,humains et

professionnels. On les a trié chacun notre tour. On a parlé du

septième continent où il y a plein de déchets jetés par les humains

exprès ou pas. Ce continent fait six fois la taille de la France. Ce

continent pollue beaucoup la planète, mais il ne sont pas tous arrivé

là par hasard,c’est le courant qui les emmène.

Conclusion : il ne faut plus jeter de déchets dans la mer

Pour aider les animaux il faut récupérer un déchet quand il est

par terre.

Notre planète est en danger sauvons là et ces animaux aussi !!!!!

Jade et Yuna

On a appris qu’ il y avait un 7emè continent de déchets, de 30 m de profondeur, dans l’Océan Pacifique. Et à cause de la pollution chaque jour des poissons meurent. Ce qu’ il faudrait, c’est jeter moins de déchets dans la mer. Tout ce qu’on a appris c’est grace à Marine.

Elena et Olympe 

On a travaillé avec Marine sur les risques et pollutions. Tous les animaux de mer sont concernés par les déchets que les hommes jettent dans la mer ou par terre. Il y a les déchets professionnel, les déchets naturels et les déchets humains. La pollution ça tue les animaux.

Gabriel et Marius

Les adaptations morphologiques

Durant l’après-midi, Alexis nous a montré à quoi servaient les adaptations morphologiques. Le bigorneau (la littorine) est jaune pour se camoufler sur les algues jaunes. La crevette grise s’adapte au sable car elle est transparente. Tout le monde est concerné par les adaptations morphologiques. Nous, notre cerveau s’est développé, on ne marche plus à quatre pattes, les poils et la queue ont disparu.

Laura et Vianney

La classification

Avec Joanne nous avons parlé de la classification des êtres vivants au bord de mer. Il y a 2 grandes familles : les animaux et les végétaux. Dans les animaux il y a 3 familles Il y a ceux qui ont 4 membres (oiseaux, poissons et les amphibiens), ceux qui ont une carapace articulée et ceux qui ont le corps mou. Dans végétaux il y a 3 familles : Il y a les mousses, les feuilles développées, et les algues.

Sacha et Finn

100 0433 100 0432 100 0428 100 0422 100 0425