Chapitre complet pour impression

Sortie à l’observatoire du plancton, Port-Louis.

Vendredi 7 novembre, nous sommes allés à Port Louis à L’Observatoire du plancton. Tout d’abord, nous sommes allés faire un prélèvement à la cale du Lohic. Il y avait beaucoup de vent et la mer était forte, donc nous n’avons pas pu prélever nous-même, c’était trop dangereux. Nous avons donc regardé l’animatrice. Pour prélever du plancton, elle a utilisé un filet spécial, dont les mailles sont tellement fines qu’on ne voit pas les trous : chaque trou mesure 60 microns (un micron, c’est un millième de mm). Ensuite, nous sommes retournés à l’Observatoire.

De retour dans les locaux, l’animatrice nous a présenté l’Observatoire : L’observatoire du Plancton est une association qui existe depuis 11 ans et donc l’objectif est de faire connaître le plancton. Le plancton, c’est très important parce que : le plancton est à la base de la chaîne alimentaire marine. S’il disparaît, les autres animaux de la mer ne peuvent plus se nourrir, donc s’il disparaît, il n’y a plus d’animaux dans la mer. Le plancton fabrique la moitié de l’oxygène que nous respirons.

Ensuite, grâce à un rétroprojecteur relié à un microscope qui agrandit 400 fois, nous avons observé le plancton prélevé. Dans l’eau, nous avons vu plein de petites choses, il y en avait même qui se déplaçaient très vite ! Ces petites choses, c’est du plancton. Le plancton, c’est un mot qui vient du grec et qui veut dire : « qui erre », c’est à dire qui se laisse aller, qui flotte. Le plancton a plein de formes différentes : on en a vu qui ressemblaient à des baguettes, des carrés, des rectangles, des ronds, des cylindres, des ovales, des spirales… Dans le plancton, il y a deux grandes familles : le phytoplancton (le plancton végétal) le zooplancton (le plancton animal). Nous avons vu du phytoplancton et du zooplancton (larves de bigorneau, de palourde, de méduse, …). Nous avons aussi observé une roche curieuse, qui se forme au fond de la mer lorsque meurent les diatomées : la diatomite. Elle est très légère car elle est constituée de microscopiques coquilles vides collées entre elles !

Après la projection, nous avons travaillé en ateliers : un atelier « observation et identification » au microscope un atelier « dessin d’observation », devant le grand écran. Un atelier « chaîne alimentaire marine ».

Ensuite, nous avons observé un autre prélèvement : nous étions venus avec l’eau de l’aquarium de la classe. Dans cette eau, il y avait beaucoup moins de végétaux que dans l’eau prélevée en mer, sûrement parce que les habitants de notre aquarium les avaient mangés : nous avons même vu des débris de végétaux mangés.

Photo 003 Photo 024 Photo 025 Photo 030 Photo 031